Les Producteurs laitiers du Canada présentent au
public leur initiative de développement durable

Les Producteurs laitiers du Canada (PLC) ont procédé aujourd'hui au lancement public de leur initiative de développement durable, soulignant ainsi l’engagement de longue date des producteurs laitiers canadiens envers des soins supérieurs dans leurs fermes.

L’événement, qui a eu lieu au Musée de l’agriculture et de l’alimentation du Canada, présentait les principaux volets de l’initiative, laquelle comprend une série de normes nationales interreliées qui concernent la qualité du lait, la salubrité des aliments, le bien-être animal, la traçabilité, la biosécurité et l’environnement.

« En tant que producteurs laitiers, nous sommes très fiers de donner l’assurance d’une gestion saine, responsable et durable de nos animaux ainsi que de l’environnement, en plus de mettre collectivement en marché des aliments de haute qualité et nutritifs, a indiqué Wally Smith, président des PLC. L’événement d’aujourd’hui offre une excellente occasion aux Canadiennes et Canadiens de comprendre comment nous poursuivons ces objectifs. En outre, les gens pourront découvrir les normes mesurables additionnelles que nous nous imposons et constater à quel point nous sommes déterminés à continuer de produire des aliments de façon durable et toujours plus socialement responsable. »

L’initiative, appelée proActionMD, repose sur des acquis déjà en place depuis plusieurs années au sein de notre secteur ainsi que sur la recherche et les pratiques adoptées par des producteurs novateurs. Elle permettra aux producteurs de comparer leur ferme à celles de leurs pairs et aux normes nationales, car la notion de comparaison favorise l’amélioration continue. Les entreprises agroalimentaires et les Canadiens intéressés par le sujet peuvent également aller en ligne (producteurslaitiers.ca/proAction) pour constater les avancées réalisées progressivement en matière de conformité aux normes.

La salubrité des aliments à la ferme fait déjà l’objet d’une vérification indépendante régulière. Le développement des processus et programmes – pour le secteur laitier et d’autres secteurs agricoles – a été financé en partie par le gouvernement fédéral au fil des ans. Chaque producteur absorbe les coûts associés à l’expertise nécessaire pour valider sa conformité aux normes nationales, incluant les tests de qualité de l’eau et la vérification de l’équipement, tests réalisés chaque année.

« Les producteurs laitiers canadiens sont des gens passionnés par l’agriculture et ils se soucient du développement durable depuis longtemps, a indiqué David Wiens, vice-président des PLC. Si l’industrie est durable aujourd’hui, c’est parce que nous respectons les ressources, les animaux et l’environnement. Nous avons l’intention de continuer ainsi, en misant sur nos forces et nos acquis, afin d’être encore durables à l’avenir. »

Sondage